Formation en langue vivante

5 métiers pour lesquels connaître une langue étrangère est indispensable

Accueil » Blog » Formation en langue vivante » 5 métiers pour lesquels connaître une langue étrangère est indispensable

Alors qu’il semble évident qu’apprendre une langue étrangère est un plus dans le monde d’aujourd’hui, force est de constater que bon nombre de Français ont des difficultés à les maîtriser. Bien souvent, au cours de la scolarité, le désintérêt pour une matière est lié à la question existentielle : « A quoi cela va-t-il me servir d’apprendre telle ou telle matière ? ».

Chez Espace Lingua, votre centre de formation spécialiste de l’apprentissage des langues, nous aurions tellement d’arguments du bien fondé de ce que nous enseignons, qu’un article ne suffirait pas à tout citer… Nous avons choisi de vous parler de 5 métiers qui nécessitent la maîtrise d’une autre langue.

Le personnel navigant commercial

Les métiers de l’aérien font rêver. Ce n’est pas seulement le glamour de l’uniforme, mais la possibilité de voyager et de cotoyer une clientèle internationale qui motive les postulants.

Le salaire varie selon la compagnie aérienne. Il est en moyenne de 50 000 à 60 000 euros par an. Et il y a aussi la possibilité d’évoluer vers un poste d’encadrement : chef de cabine.

Pour accéder à la formation de personnel navigant commercial, il faut être titulaire au minimum du baccalauréat, savoir nager, connaître et être capable d’appliquer les procédures de sécurité, parler l’anglais couramment et pratiquer idéalement une ou deux autres langues. Il y a également des cours en secourisme pour faire face à toutes les situations qui pourraient survenir en vol.

A l’instar des agents au sol, l’hôtesse ou le steward est au service des passagers et veille au bon déroulement du voyage. C’est un travail de contact et d’accompagnement qui nécessite de la patience, du dévouement et une certaine rigueur.

Réceptionniste en hôtellerie

A l’hôtel, le personnel d’accueil à la réception se doit au minimum de parler anglais, en plus de la langue du pays, car c’est de nos jours la langue véhiculaire par excellence, c’est-à-dire celle qui permet à des locuteurs de deux langues maternelles différentes de se comprendre.

Prenez n’importe quel hôtel dans le monde et comptez que le/la réceptionniste sera capable d’échanger en anglais avec vous, que ce soit par téléphone, en face à face ou par courriel. Le poste exige cette compétence pour servir au mieux les clients, qu’ils soient de passage en voyage d’agrément ou pour affaires. C’est rassurant de savoir que l’on peut se faire comprendre partout, quelle que soit la destination.

Le réceptionniste n’assure pas seulement l’accueil, mais gère les réservations, encaisse les clients et les informe sur les services de l’hôtel, ainsi que les sites touristiques, les commerces locaux, etc… Il renseigne les voyageurs de la même façon que le ferait un agent de l’Office de Tourisme. Son rôle consiste aussi à coordonner les arrivées et les départs, fournir et récupérer les clés, être à l’écoute de tous les besoins exprimés par la clientèle. En France, le salaire mensuel net d’un réceptionniste est en moyenne de 1600 à 1800 euros par mois, mais selon le lieu, il peut dépasser 2000 euros.

Serveur/se en restauration

Les métiers de service dans les restaurants offrent également la possibilité d’être en contact avec des clients de tous horizons. Expliquer le menu dans une autre langue met tout de suite le service à un autre niveau.

Ce qui est plaisant quand on connaît une langue est d’avoir l’occasion de la pratiquer. Et cela ne manquera pas, surtout si le restaurant est placé près d’un site touristique. L’idéal est de connaître au moins l’anglais. Et bien sûr, dans une zone frontalière, on aura tout intérêt à se familiariser avec la langue du pays voisin.

Le service en restaurant est exigeant et demande une bonne forme physique, de l’adresse, mais aussi des qualités humaines telles que le sens de l’accueil, la gentillesse, la patience. Le salaire moyen mensuel net d’un/e serveur/se est d’environ 1500 euros en France, auxquels se rajoutent les pourboires. Evidemment, la maîtrise de langue(s) étrangère(s) peut peser dans la négociation et faire également accéder à des postes assez prisés. Plus le restaurant est coté, plus on demandera de qualifications et bien sûr, plus le salaire sera élevé.

Responsable import export

Avec un bac + 2 et de l’expérience, on peut accéder au poste de responsable import export. Ce poste nécessite de connaître le terrain (le marché, les produits, la concurrence…), d’avoir un bon relationnel, de l’organisation et des qualités d’encadrement pour diriger ses équipes. La maîtrise d’une langue étrangère va permettre de négocier avec les fournisseurs et clients à l’étranger. C’est une compétence obligatoire utile au quotidien, aussi bien au bureau qu’en déplacement pour rencontrer ses partenaires commerciaux.

Ce poste a le statut de cadre. On estime à environ 65 000 euros le salaire annuel moyen d’un responsable import export.

Enseignant(e) de langue(s)

L’enseignement est non seulement la transmission de savoir, mais implique aussi la capacité à motiver, encourager et en quelque sorte « élever » ses étudiants. Il n’y a pas seulement les collèges et lycées qui recrutent, mais aussi les écoles de langues, les universités, les écoles de commerce, les autres établissements d’enseignement supérieur. L’enseignant peut être professeur-chercheur. Il consacrera alors une partie de son temps à ses cours et une autre à faire de la recherche et à publier. Dans le cadre de l’Education Nationale, son salaire mensuel variera d’environ 3500 à 4500 euros au fil de sa carrière.

Les centres de formation (comme Espace Lingua) recherchent également des formateurs et formatrices pour former les personnels d’entreprises ou les demandeurs d’emploi. Le niveau minimum est une licence en langue(s) étrangère(s). Le statut d’auto-entrepreneur permet d’être indépendant et de facturer ses services.

C’est un métier de passion pour sa matière, mais aussi pour ses étudiants. Il apporte beaucoup de satisfaction car il est fait de rencontres et de partage.

En conclusion…

Les secteurs du tourisme, du commerce ou de l’enseignement sont toujours porteurs et pertinents, même en temps de crise.

Au final, ces métiers ont en commun la place cruciale de l’humain au cœur des échanges. Ils sont essentiels à la société, dans un contexte où le contact compte.

Que vous exerciez ou envisagiez un de ces métiers, ou que votre profession soit totalement différente, vos témoignages et avis nous intéressent. N’hésitez pas à les poster dans les commentaires.

Espace Lingua vous accompagne dans votre apprentissage des langues avec des formations éligibles au financement par le CPF (Compte Personnel de Formation) où que vous soyez en France et à l’étranger grâce aux solutions d’e-learning (formation par téléphone et visio-conférence). Nos formateurs se déplacent aussi dans les entreprises des grandes villes de France (Rennes, Paris, Marseille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg et Lyon) (hors période confinement).

Si vous souhaitez développer vos compétences linguistiques ou celles de votre entreprise, n’hésitez pas à contacter notre centre de formation Espace Lingua par e-mailhello@espacelingua.compour parler de vos besoins.

Partager sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin