Formation en Anglais

A l’aise avec les temps de la conjugaison anglaise au (télé)travail

Accueil » Blog » Formation en Anglais » A l’aise avec les temps de la conjugaison anglaise au (télé)travail

Nombre d’entre nous ont eu l’occasion dernièrement d’expérimenter le télétravail ou encore les cours à distance, notamment avec notre centre de formation Espace Lingua. Et certains pourraient transformer l’essai en réduisant le nombre de déplacements et en profitant de tous les avantages de travailler de chez soi ou en voyage.

Cela impliquerait de s’appuyer davantage sur les courriels, le téléphone et la visio-conférence. Mais voilà, quand il s’agit de faire des phrases en anglais, cela peut paraître un peu compliqué de choisir le bon temps pour conjuguer les verbes. Alors le moment semble opportun pour dépoussiérer ce qu’on a pu apprendre pour gagner en assurance dans la communication en anglais. Parce que si on est honnête, ce qu’il en reste est parfois un peu confus.

Le ‘present continuous

Le présent progressif ou continu (en anglais, ‘present continuous‘) est aussi appelé le présent en ‘be’ + ‘ING’ (= auxiliaire ‘be’ au présent + le verbe en ‘ING‘).

Vos professeurs de collège vous ont dit – à juste titre – que ce temps servait à traduire l’expression « être en train de ». S’ils ne vous ont pas menti, ils ne pouvaient pas non plus vous donner toutes les informations d’un seul coup. Pour autant, limiter le sens de ce temps à cette expression pourrait s’avérer source d’erreurs, dans la mesure où cette traduction n’est pas toujours adaptée quand on parle du présent. C’est l’idée de ce que l’on fait « en ce moment », pour souligner le caractère immédiat et temporaire du present continuous. C’est l’action en cours.

En pratique, quand vous appelez une personne et donnez le motif de votre appel, vous direz :

‘I’m calling about your order…’ = J’appelle au sujet de votre commande…

De même, au début d’un courriel :

‘I am writing (ou ‘I’m writing’, moins formel) (to you) to inform you that…’ = Je (vous) écris pour vous informer que… (Ici, le to youn’est pas indispensable en anglais.)

Si on ajoute une pièce jointe :

‘I am attaching my CV / résumé (US).’ = Je (vous) joins mon CV.

Par ailleurs, à l’instar du présent de l’indicatif français, accompagné d’un indicateur de temps futur, il évoque une action prévue prochainement. En principe, ce qui figure dans votre agenda à un moment ultérieur sera évoqué au present continuous.

Si vous annoncez ce que vous avez l’intention de faire et que vous avez pris des dispositions :

‘Tomorrow, I’m attending a conference in Paris.’ = Demain j’assiste à une conférence à Paris.

Le ‘present simple

Le ‘present simple‘ est le plus souvent utilisé pour parler des habitudes et généralités. C’est aussi le temps des verbes dits « d’état », en opposition à des verbes « d’action ». Parmi les verbes d’état, il y a des verbes indiquant l’opinion (exemple : to believe = croire), les goûts et sentiments (to like = aimer), les apparences (to seem = sembler), la possession (to own = posséder) ou encore tout ce qui est de l’ordre des processus mentaux (to remember = se souvenir de, se rappeler). Et bien sûr, le verbe ‘to be‘ (= être). Employés pour évoquer des états, ils ne sont normalement pas conjugués à la forme continue.

C’est ainsi qu’à la fin d’un courriel, on pourra conclure :

I look forward to hearing from you.’ = J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles.

Ce cas est un peu une exception, dans la mesure où il est possible de dire ‘I’m looking forward to hearing from you‘. Mais on le voit davantage au ‘present simple‘, tout simplement parce que c’est plus rapide à taper.

‘I regret to inform you that…’ = Je regrette / J’ai le regret de vous informer que…

Le ‘present perfect

Quand on veut regarder en arrière pour constater ce qui a été fait ou pas à ce jour et faire un bilan, le ‘present perfect simple‘ entre en jeu. Ce qui compte, dans un premier temps, ce n’est pas de préciser quand une situation a eu lieu ou dans quelles circonstances (on aurait alors recours au temps du passé, le « prétérit » ou ‘past simple‘).

Le ‘present perfect simple‘ se forme avec l’auxiliaire ‘have’ au présent (qui peut se contracter en ‘ve ou ‘s à la 3ème personne du singulier) + le participe passé du verbe (verbe en ‘ED pour les verbes réguliers ou bien la 3ème colonne des verbes irréguliers).

C’est ainsi que si on n’a pas encore reçu un paiement ou un document, on pourra dire ou écrire :

‘I haven’t received it (yet)’ = Je ne l’ai pas (encore) reçu. (le ‘present perfect’ suppose que la situation peut évoluer).

Au téléphone ou en visio-conférence, on peut faire savoir qu’on vient juste d’envoyer un document :

‘I’ve just sent you the file.’ = Je viens juste de vous / t’envoyer le fichier.

‘Have you received it?’ = L’avez-vous / L’as-tu reçu ?

Le ‘past simple‘ ou ‘simple past

Plus souvent connu comme le « prétérit », le ‘past simple‘ ou ‘simple past‘ (qui n’est pas l’équivalent du passé simple français, même s’il peut le traduire) est plutôt réservé à des actions terminées qui se sont déroulées dans un contexte passé sans lien avec le présent. Implicitement (en pensant au moment où cela s’est déroulé) ou explicitement (par des marqueurs de temps du passé), on fait référence à « la dernière fois », « quand on en a parlé »…

C’est ce fameux temps qui se forme avec le verbe en ‘ED‘ pour les verbes réguliers ou la deuxième colonne des verbes irréguliers.

Dans un courriel, il est possible de faire référence à quelque chose qui a été demandé précédemment :

‘Here is the information (that) you asked for / requested.’ = Voici l’information que vous avez demandé(e).

On peut rappeler ce qui a été évoqué précédemment :

‘We discussed it last week.’ = On en a discuté la semaine dernière.

Le conditionnel

Dans les échanges de courriels, par téléphone ou en visio-conférence, le conditionnel permettra surtout d’être poli envers ses correspondants, d’arrondir les angles. Il se forme avec l’auxiliaire ‘would+ la base verbale (soit l’infinitif sans le ‘to‘). Si on veut rajouter la notion de capacité ou faire une demande polie, l’auxiliaire peut être ‘could‘.

Ainsi, on dira :

‘I would like to remind you that…’ = J’aimerais vous rappeler que…

‘I would appreciate it if you could keep me informed.’ = J’apprécierais si vous pouviez / que vous puissiez me tenir informé(e).

‘Could you please send me the figures as soon as possible?’ = Pourriez-vous m’envoyer les chiffres dès que possible, s’il vous plaît ?

L’impératif

Très utilisé pour donner des instructions ou des conseils, l’impératif peut sembler évident. Le plus souvent à la 2ème personne du singulier ou du pluriel (pour rappel, en anglais il n’y a pas de tutoiement ou vouvoiement), sa forme est semblable à la base verbale à l’affirmatif. Dans une négation, ce sera ‘don’t’ ou ‘do not’ + la base verbale.

Pour faire une suggestion ou donner une directive, on utilisera ‘let’s‘ ou ‘let us + la base verbale.

L’ajout de ‘please’ (= s’il vous plaît) servira à traduire ‘veuillez‘ dans les courriels :

Please find my CV attached.‘ = Veuillez trouver mon CV ci-joint.

Les Anglophones sont très attachés à la politesse et à l’emploi de ‘please‘.

Et pour conclure une réunion en visio :

‘Let’s call it a day.’ = expression équivalente de ‘C’est tout pour aujourd’hui.‘. Il n’est ici pas question de traduire littéralement ‘Appelons cela un jour.‘, tout simplement parce que cela ne se dit pas en français.

C’est ce que nous allons faire à présent. Il est évident que nous ne pouvons pas aborder tous les temps de l’anglais dans un article. Nous espérons toutefois que ces exemples pratiques vous ont été utiles pour progresser.

La technologie est au service de vos besoins pour accéder à un savoir sans frontières. Notre centre de formation Espace Lingua, spécialisé dans l’apprentissage des langues dispense des cours d’anglais (mais aussi d’espagnol et d’italien) partout en France et à l’étranger par téléphone ou en visio-conférence. Vous pouvez aussi profiter de nos formations en présentiel sur Rennes, Nantes, Paris, Marseille, Bordeaux, Strasbourg et Lyon.

Êtes-vous à l’aise avec les temps de la conjugaison anglaise ? Partagez vos expériences et réagissez à cet article dans les commentaires.

Toutes nos formations sont éligibles à un financement par le CPF (Compte Personnel de Formation). Pour profiter de notre expertise de formations en présentiel ou à distance, vous pouvez nous contacter par courriel, à l’adresse hello@espacelingua.com ou par téléphone au 06.40.66.40.48. Au plaisir de vous renconter prochainement !

Partager sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin