Formation en langue vivante

La technologie au service de l’apprentissage des langues

Accueil » Blog » Formation en langue vivante » La technologie au service de l’apprentissage des langues

L’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire du coronavirus et les temps de confinement. Cela a donné lieu à de nouvelles habitudes pour nombre d’entre nous avec la pratique du télétravail ou encore les cours à distance pour les étudiants. Cela concerne aussi la formation professionnelle et notamment l’apprentissage de langues étrangères.

La technologie n’a jamais été autant essentielle pour maintenir du lien. Votre centre de formation Espace Lingua, quipropose des cours de langues en présentiel à Rennes, Paris, Marseille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg et Lyon, mais aussi en distanciel par le moyen de la visio-conférence, y a recours pour échanger et partager des savoirs sans barrière géographique ou physique.

Nous avons souhaité vous parler de ce que la technologie peut vous apporter dans l’apprentissage des langues et démystifier un peu les idées reçues.

La visio-conférence

Dans le cadre de cours en ligne, il est nécessaire de passer par un site ou une application pour se retrouver par le son et éventuellement la vidéo. Vous avez sans doute entendu parler de Zoom ou encore Skype, mais cela vous semble compliqué ?

Les plateformes de visio-conférence sont en général gratuites. Elles sont accessibles par téléphone, ordinateur ou tablette. Créer un compte n’est pas forcément indispensable pour accéder à une réunion, mais c’est recommandé si vous devez les utiliser régulièrement. Des services payants permettent aux utilisateurs d’accéder à certaines fonctionnalités.

C’est le cas de Zoom, gratuit pour les particuliers ou les professionnels qui organisent des réunions regroupant jusqu’à 100 personnes pour une durée maximale de 40 minutes. Au-delà de ce temps, seul l’animateur devra alors avoir un compte payant (à partir de 13,99 €/mois). Pour les autres participants, c’est gratuit. Il existe plusieurs formules pour les entreprises qui souhaitent en faire un usage plus large, voire illimité.

L’organisateur crée une réunion sur le site ou grâce à l’application qui va générer un lien à partager par courriel, avec des codes d’accès qui seront l’ID de réunion (numéro d’identification) et le code secret de la réunion (code d’accès) que le participant pourra rentrer pour être admis dans la réunion virtuelle (on dit que c’est dans le ‘Cloud, qui signifie nuage ; c’est un système de stockage de données en ligne accessible par internet).

Très prisé par les professionnels, Zoom est réputé pour offrir une bonne qualité de réception. Par contre, la version gratuite ne permet pas d’enregistrer la réunion, ni de garder les messages écrits dans le « chat » (terme anglais qui signifie conversation).

Skype offre l’avantage de garder les traces écrites des échanges pour quiconque possède un compte. A l’instar de Zoom, il est possible de créer un lien de réunion à partager par courriel. Il n’y a pas de code à entrer. Si on n’a pas de compte, on peut accéder à la version de Skype en ligne et rejoindre l’appel en cliquant sur le lien. Par contre, Skype est plutôt une plateforme d’appels. On peut appeler directement une personne ou un groupe déjà constitué, sous réserve que les participants soient connectés. L’idéal est encore d’avoir l’application. On peut alors envoyer des messages par écrit ou en enregistrement audio ou vidéo, ainsi que des fichiers.

WhatsApp est une autre application qui, contrairement à Skype ou Zoom, nécessite obligatoirement une installation sur le téléphone, pouvant être complétée par l’utilisation de WhatsApp Desktop (WhatsApp fonctionnant seulement avec le téléphone à proximité). Elle permet de joindre toute personne qui a un compte au moyen de son numéro de téléphone. Pratique pour sa mobilité, elle est idéale pour des appels en vidéo entre deux interlocuteurs et des messages écrits.

Une autre possibilité sera Google Meet, une application disponible pour quiconque possède un compte Google. Il suffit de cliquer sur l’icône des Google apps (applications de Google) pour la trouver (quand on est connecté à son compte depuis un ordinateur, en haut à droite de l’écran, à gauche de l’initiale sur fond bleu). L’organisateur planifie une réunion ou crée une réunion instantanée. Un lien unique est généré immédiatement par le site et il n’y a plus qu’à le copier et le coller dans un courriel pour le partager ou dans la barre d’adresse pour accéder à la réunion. C’est vraiment très simple de se connecter et les participants n’ont pas besoin de compte Google.

Ces plateformes sont assez intuitives. Autrement dit, il suffit de se laisser guider par les instructions et cela ne nécessite pas tellement de compétences techniques. Télécharger l’application facilitera les connexions.

Les applications à usage linguistique

Complémentaires à des cours de langues, les applications spécialisées dans l’apprentissage des langues aident surtout à apprendre ou réviser du vocabulaire. Elles peuvent aussi contenir des fichiers audio pour entendre la prononciation. Les plus connues sont Babbel et Duolinguo.

Nous vous recommandons bien évidemment YouTube qui recèle des trésors pour apprendre les langues en contexte, c’est-à-dire telles qu’utilisées dans la vie de tous les jours. Il est souvent possible de sous-titrer dans plusieurs langues pour faciliter la compréhension. Un bon exercice consiste aussi à répéter après un locuteur natif pour imiter sa prononciation.

Grâce à Pinterest (contraction de ‘pin‘ qui signifie épingle et ‘interest‘, intérêt), vous pouvez aussi vous immerger dans la langue apprise en exploitant vos passions. Le site ou l’application donne accès à des milliers de sites internet qui sont souvent des blogs sur le sport, la cuisine, les voyages, la mode, le développement personnel, les langues

Ce qu’on apprécie, c’est le fait que les ressources trouvées sont très belles visuellement, grâce à des images colorées. Les contenus sont diversifiés. Le principe de Pinterest est d’épingler des pages sur des tableaux virtuels afin de pouvoir les consulter sur le moment ou ultérieurement. Nous avons trouvé des pépites avec de nombreuses expressions et tournures idiomatiques expliquées, par exemple.

L’excellent dictionnaire en ligne WordReference sera aussi un outil de choix à télécharger d’urgence sur son téléphone. Il ne se contente pas de donner des traductions. On y trouve souvent la prononciation des termes sous forme d’enregistrements par des natifs ou par les symboles phonétiques, les contextes ou registres, des exemples de phrases, les diverses expressions, les synonymes, les définitions, mais aussi des forums qui permettent de trouver les réponses aux questions spécifiques qu’on peut se poser.

En conclusion…

Le but de la technologie est de faciliter la vie. Au service de l’apprentissage des langues, elle donne accès à des ressources dont il serait dommage de se priver.

Les freins sont souvent psychologiques. Il n’est pas toujours évident d’accepter la nouveauté, de se familiariser avec ce qui nous est inconnu, mais le jeu en vaut la chandelle.

A l’avenir, il est très vraisemblable que nous allions vers plus de mobilité avec des outils de communication beaucoup plus simples d’utilisation et accessibles pour tous.

Quelle est votre approche vis-à-vis de la technologie ? Utilisez-vous certaines applications pour progresser dans votre apprentissage ? N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences dans les commentaires.

Espace Lingua est spécialisé dans l’enseignement des langues. Nos formations éligibles au financement par le CPF (Compte Personnel de Formation) peuvent être réalisées en e-learning (formation par téléphone et visio-conférence) ou dans vos entreprises à Rennes, Paris, Marseille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg et Lyon.

Vous pouvez nous contacter par e-mailhello@espacelingua.compour parler de vos besoins.

Partager sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin