Formation en Anglais

Les traditions de Noël à travers le monde

Accueil » Blog » Les traditions de Noël à travers le monde

Les traditions de Noël à travers le monde

Votre organisme de formations en anglais et de coaching Espace Lingua à Rennes vous propose aujourd’hui un tour du monde des traditions de Noël pour vous mettre dans l’ambiance des fêtes et de l’hiver.
Noël, Christmas, Xmas, une fête chrétienne
A l’origine, Noël est une fête chrétienne qui célèbre la naissance du Christ. Selon la bible, Marie, une jeune fille juive du Ier siècle, a donné naissance à Jésus, fils de Dieu, dans la simplicité d’une étable à Bethléem, en Israël.
Les Chrétiens ont cherché à dater l’événement et ont décidé de fêter Noël au moment du solstice d’hiver (dans l’hémisphère nord, jour le plus court), déjà célébré en Europe, bien avant les Romains. C’est au IIIème siècle que le 25 décembre a été retenu pour fêter cet anniversaire.
Le terme anglais ‘Christmas‘, qui signifie ‘Mass on Christ’s day‘ (= Messe le jour du Christ) est relativement récent. Autrefois on utilisait plutôt le mot ‘Yule‘ d’origine allemande que l’on trouve  dans les chants traditionnels anglais et que la Scandinavie utilise encore (‘Jul’). Pendant longtemps aussi, on a parlé de ‘Fête de la Nativité‘. D’ailleurs en Espagne, Noël se dit ‘Navidad’, et en Italie, ‘Natale’.
De fait, une grande partie des traditions est liée à l’histoire de Marie, Joseph et Jésus avec les crèches (=au singulier, ‘Nativity‘ ou ‘Nativity scene‘ en anglais) qui représentent en miniature Marie et Joseph dans l’attente de la naissance de Jésus, les bergers et les Rois Mages (‘the Wise Men‘, = « les hommes sages ») dans une étable. Puis on place l’enfant Jésus dans son lit de paille le 25 décembre, entouré en principe, d’un bœuf et d’un âne. En France, c’est en Provence que la tradition est la plus ancrée avec les crèches provençales composées de santons d’argile représentant les personnages de la bible, mais aussi des visiteurs plus récents avec la représentation des métiers du XIXème siècle, époque où les santons étaient très populaires.

Noël, une fête populaire
C’est d’ailleurs à cette époque que de nombreuses traditions existantes se sont répandues, rendant ce jour férié encore plus populaire. Ce n’était plus seulement une fête chrétienne, mais aussi une fête de famille, laïque autour du ‘Christmas tree‘, littéralement, l’arbre de Noël que nous nommons ‘sapin’ en France.
C’est en Alsace et en Allemagne que sa présence dans les foyers commence dès le XIIème siècle, puis devient courante à la Renaissance. Au XIXème siècle, le Prince Albert, époux de la Reine Victoria, d’origine allemande apporta cette tradition de Noël en Grande-Bretagne. Elle fait le plaisir des Anglo-Saxons encore de nos jours, outre-Manche et outre-Atlantique.
Father Christmas, Santa Claus
Après avoir planté le décor, il n’y a plus qu’à attendre… le Père Noël.
Inspiré de Saint Nicolas, venu lui aussi d’Allemagne (où il s’appelle ‘Santa Klaus’), il n’a pas toujours été représenté comme il l’est aujourd’hui. Ce sont d’ailleurs des immigrés allemands qui l’ont importé aux États-Unis au XVIIème siècle. Le mythe se propagera dans tout le pays et les représentations  varieront selon les modes et inspirations des illustrateurs.
En effet, le ‘Santa Claus‘ des États-Unis, à l’instar du ‘Father Christmas‘ du Royaume-Uni ou de notre Père Noël n’a plus grand chose à voir avec Saint Nicolas, dont la fête est le 6 décembre et qui est encore fêté ce jour-là en Russie et en Europe de Nord. En effet, quand en 1931 Coca Cola en fait sa mascotte pour ses publicités, ‘Santa Claus‘ devient le bonhomme en rouge et blanc jovial, sympathique et rondouillet que nous connaissons.

Des traditions culinaires
Si vous demandez à un Anglais ce qu’il va manger à Noël, il va certainement vous répondre ‘turkey‘ (=de la dinde), le fameux ‘Christmas pudding‘ (=une spécialité typique qui se présente comme un gâteau aux fruits secs préparée plusieurs mois à l’avance pour macérer dans l’alcool).
Les inconditionnels des ‘Feux de l’Amour‘ (‘The Young and the Restless‘, littéralement « Les jeunes et les agités » !) et d’autres séries américaines ont droit chaque année au spectacle des protagonistes partageant un « lait de poule » (‘eggnog‘, boisson à base de lait, sucre, jaunes d’œuf,  cannelle et/ou noix de muscade, qui existe avec ou sans alcool – rhum ou whisky, la plupart du temps). Cette boisson est très populaire aux États-Unis, au Canada, aux Pays-Bas, en Allemagne ou encore au Luxembourg.
Une ambiance de fête
Nos amis Britanniques sont très attachés aux couleurs rouge, vert et or. Les boutiques sont toutes parées de décors majestueux et lumineux.
Sur la table de Noël, les convives trouvent des ‘Christmas Crackers‘, des sortes de « pétards de Noël » en forme de papillotes qui contiennent des petites surprises et qui claquent quand on les ouvre en tirant sur les petites languettes aux extrémités du ‘craker‘.
En Australie, la fin décembre correspond à l’été. C’est la période la plus chaude de l’année, idéale pour faire des barbecues sur la plage, mais aussi pour surfer avec une tenue ou un bonnet de Père Noël (=’Surfin’ Santas‘).
Noël dans la culture populaire
De nombreuses écoles anglo-saxonnes préparent une version théâtralisée de ‘A Christmas Carol‘ (= « Chant de Noël ») de Charles Dickens, écrivain anglais du XIXème siècle pour la présenter aux parents.
Chaque année, des chorales entonnent les ‘Christmas Carols‘ (=chants de Noël traditionnels) qui rappellent la nativité, aussi bien en Europe, qu’en Australie ou en Amérique du Nord.
Les albums des artistes d’hier et d’aujourd’hui sortent ou ressortent avec les versions des chants de Noël par les ‘crooners‘ (=chanteurs de charme d’antan, très en vogue dans les années 50 ou 60), Nat King Cole, Bing Crosby, Frank Sinatra ou encore Elvis Presley, les légendes de ‘Motown‘ (contraction de ‘motor‘ et de ‘town‘, la ville des moteurs, Détroit) ‘The Jackson Five‘ (=groupe formé de Michael Jackson et quatre de ses frères) et plus récemment les ‘divasMariah Carey (dont le titre ‘All I Want for Christmas is You‘ – « Tout ce que je veux pour Noël, c’est toi » – est désormais un classique), Whitney Houston, Céline Dion… Même les ‘Beatles‘ (mot inventé par le groupe qui fait penser à ‘beetles‘ qui signifie « scarabées » mais écrit avec le mot ‘beat‘ qui évoque le rythme) ont fait leurs albums de Noël dans les années 60.
C’est aussi le moment de l’année où les chaînes de télévision de tous les pays que nous avons mentionnés programment des films et téléfilms de Noël à caractère sentimental ou destinés aux enfants pour faire rêver à toute la magie de cette fête.
Et enfin, même si elles sont de plus en plus virtuelles via internet, les ‘Christmas cards‘ (cartes de Noël) ont encore la côte en Europe comme en Amérique du Nord.
Nous vous invitons à raconter vos traditions de Noël dans les commentaires.
Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les traditions anglo-saxonnes et  profiter de nos formations professionnelles d’anglais, n’hésitez pas à nous contacter par courriel, à l’adresse hello@espacelingua.com ou par téléphone au 06.40.66.40.48.

Partager sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin