Formation en Anglais

Astuces pour améliorer son anglais à l’oral

Accueil » Blog » Astuces pour améliorer son anglais à l’oral

Beaucoup d’entre nous font face à cette réalité : notre compréhension d’une langue étrangère dépasse notre capacité de nous exprimer, notamment à l’oral, mais aussi à l’écrit. Sachez que cela est vrai également dans notre langue maternelle. Si nous pouvons lire et comprendre des auteurs de littérature, nous n’avons pas tous l’art de manier les mots avec autant d’aisance.

Ceci dit, il y a toujours moyen de progresser et de dépasser nos appréhensions.

Ecouter pour apprendre à parler

Il est très important d’entendre beaucoup d’anglais. Voilà un conseil qui peut étonner, car on peut penser que la première démarche pour progresser à l’oral consiste à parler. Ce n’est pas le cas !

Considérez un instant un jeune enfant qui apprend sa langue maternelle. Il va tout d’abord se familiariser avec des sons, des intonations, des expressions faciales et corporelles, puis associer les mots à des objets, et enfin des concepts. Sa compréhension de la langue orale précèdera sa production de mots, puis de phrases. Ceci explique en partie le décalage mentionné précédemment. Mais il y a aussi le fait que parler implique une compétence active, alors que comprendre est davantage passif.

Plus vous entendez une langue, plus vous développez du vocabulaire. Vous passez d’une compréhension globale et générale, à une interprétation plus fine de ce que vous entendez. Cela nécessite une exposition à la langue, mais aussi l’association mot-image (et plus tard, mot-idée), avec un travail de répétition afin de fixer le lexique et les tournures de phrases dans votre mémoire.

Alors regardez des films en version originale, profitez des séries étrangères. L’idéal est de les regarder sans sous-titres ou avec un sous-titre en anglais si possible. Et même si celui-ci est en français, entendre la langue exerce l’oreille, à condition de s’efforcer d’écouter (chacun à son niveau) et de ne pas faire que lire la traduction.

Autant que possible, il est intéressant de se mettre en immersion. C’est d’ailleurs ce que font tous ceux qui partent à l’étranger pour apprendre une langue. Cette exposition à l’anglais nécessite de « décrocher » de cette tendance à recourir systématiquement à la traduction pour la compréhension comme pour l’expression. Il arrive un moment où traduire devient trop fastidieux. Il faut accepter de ne pas tout comprendre au départ et se laisser du temps. Vouloir « calquer » l’anglais sur notre langue est une source d’erreurs qui fait de surcroît perdre beaucoup de temps et d’énergie.

Utiliser toutes les ressources en ligne à sa disposition

Avec l’accès à des milliers de supports audio et vidéo via le net, il y en a pour tous les goûts. Un exercice intéressant consiste à écouter un extrait de film en boucle. L’idéal est d’en trouver la transcription. Certains sites offrent un sous-titrage en anglais relativement fiable qui, s’il n’est pas parfait, a néanmoins progressé ces dernières années. Ensuite, vous pouvez vous entraîner à répéter les répliques, voire à jouer la scène, en imitant le plus possible ce que vous entendez. Cela est plutôt amusant. Si vous apprenez des phrases par cœur, vous retiendrez du vocabulaire, des tournures de phrase et les structures grammaticales – avec notamment le bon usage des temps. Cela est applicable avec les chansons (avec un petite réserve sur la correction de la langue qui peut varier pour diverses raisons : jeux de mots, sonorités, langage de rue…) et aussi tout ce que vous entendrez ou lirez.

Plusieurs éditeurs proposent des livres avec une version audio sur CD ou MP3. Vous pouvez écouter directement ces ressources ou les télécharger sur une clé USB, votre téléphone ou un lecteur MP3 afin de les écouter lors de vos temps de déplacements (en toute sécurité et selon les lois en vigueur si vous êtes au volant ou conduisez un deux-roues). Par ailleurs, en tapant ‘audiobook‘ (=livre audio) ou encore ‘LearnEnglish through story‘ (=Apprenez l’anglais par une histoire) dans la barre de recherche de YouTube, vous trouverez de nombreux supports très intéressants.

Lire à haute voix

Il a été démontré scientifiquement que la lecture à haute voix est une des activités les plus stimulantes pour notre cerveau car elle mobilise différentes zones simultanément. De plus, elle stimule la mémoire auditive et visuelle.

Bien sûr, quand on parle de lecture, il ne s’agit pas simplement de déchiffrage (c’est-à-dire de prononcer les mots écrits), mais aussi de compréhension (le texte lu doit avoir du sens). C’est pourquoi nous vous recommandons de commencer par des lectures faciles, d’un niveau inférieur à vos compétences. Avec l’expérience et l’aisance, des textes plus difficiles pourront être choisis. Ce qu’il faut, c’est être régulier. Nous pouvons vous garantir qu’une lecture quotidienne de 10 à 15 minutes va grandement améliorer votre production orale dans un délai assez court. La plupart de ceux qui ont testé notent un progrès dès la fin de la première semaine.

Oser parler

Les Français complexent avec leur accent. C’est souvent bien à tort, car l’accent français est apprécié des anglophones qui le trouvent charmant et glamour.

On ne peut nier que certains ont du travail… Nous n’allons pas non plus vous faire croire qu’un fort accent étranger ne peut pas être un frein à la clarté de votre expression orale.

C’est encore une question d’oreille. Si vous écoutez de l’anglais et choisissez d’améliorer votre prononciation, vous y parviendrez. Certaines personnes parlent une deuxième langue en maîtrisant les phrases, mais gardent un accent prononcé. Il existe pourtant des méthodes pour réduire ses erreurs de prononciation. La plus connue consite à répéter des mots ou des phrases que prononce un professeur en face à face ou à l’aide d’un enregistrement sonore.

N’hésitez pas à parler et demander à vos interlocuteurs natifs ou expérimentés de vous corriger. Prendre conscience de ses erreurs est une étape essentielle pour améliorer son oral. Ensuite, il faut pratiquer pour appliquer ce qu’on a appris.

Profiter des bienfaits d’une formation

Espace Lingua, votre centre de formation spécialisé dans l’apprentissage de l’anglais, est le cadre idéal pour vous accompagner dans votre désir de mieux parler en vous offrant l’occasion d’apprendre et de pratiquer régulièrement la conversation sur votre lieu de travail à Rennes, Paris, Nantes ou Saint Malo.

Nos formules en e-learning (cours par internet grâce à la visio-conférence) vous permettent par ailleurs de bénéficier d’un échange avec un de nos professeurs où que vous soyez, du moment que vous pouvez vous connecter à l’aide d’un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

Nos formateurs et formatrices sont qualifiés pour vous faire progresser grâce à un programme personnalisé basé sur vos besoins. Ils accordent beaucoup d’importance à la conversation en jouant ce rôle de vis-à-vis qui vous encourage et corrige vos erreurs avec bienveillance et convivialité.

Avez-vous testé une de ces astuces ? Nous serions ravis d’avoir vos idées et commentaires.

Si vous souhaitez développer vos compétences linguistiques en anglais et notamment l’expression orale des équipes de votre entreprise, n’hésitez pas à contacter notre centre de formation Espace Lingua par e-mail hello@espacelingua.com . Nous conviendrons d’un rendez-vous pour parler de vos besoins.

Partager sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin