Formation en Anglais

Quel intérêt y a-t-il à passer le TOEIC ou le BULATS ?

Accueil » Blog » Formation en Anglais » Quel intérêt y a-t-il à passer le TOEIC ou le BULATS ?

Vous souhaitez bénéficier d’une formation en anglais dans le cadre du CPF, votre Compte Personnel de Formation et vous apprenez qu’à l’issue de votre session, vous passerez un examen qui répond au nom curieux de TOEIC ou encore BULATS.

Ce sont des sigles qui désignent, pour le TOEIC,  »Test Of English for International Communication  » (= Test d’Anglais pour la Communication Internationale) et pour le BULATS,  »Business Language Testing Service ». Ces tests s’adressent à des candidats dont la langue maternelle n’est pas l’anglais.

Nous vous proposons de vous donner quelques explications du pourquoi et du comment de ces tests.

Avant tout, sachez que désormais, les formations de langues sont devenues qualifiantes. Elles sont suivies d’un test qui est une référence internationale et vous permet d’attester de votre niveau dans le monde entier. Cette disposition a pour but de valoriser votre expérience en vous donnant l’opportunité de faire reconnaître vos compétences acquises. Le financement de la formation avec le CPF ne peut se faire qu’avec l’inscription à ce type de test.

Le TOEIC

Créé en 1979 à l’initiative de membres du gouvernement japonais et conçu par l’organisme américain ETS (=Educational Testing Service, que l’on peut traduire par  »Service d’Evaluation Educatif »), le TOEIC a pour vocation de mesurer le niveau d’anglais des non-anglophones dans un cadre professionnel. C’est un test qui est reconnu par les entreprises qui peuvent l’utiliser comme référence pour l’accès à des postes pour lesquels un certain niveau de langue est requis. De plus en plus d’universités et d’écoles supérieures y ont par ailleurs recours pour valider et certifier les acquis de leurs étudiants.

Le TOEIC se passe en centre d’examen agréé et se présente au format papier avec pour la plupart des questions, un choix de réponses multiples. Le candidat va répondre sur feuille en marquant ses réponses au crayon de papier.

Il existe plusieurs formules :  »Listening and Reading’‘ (Test d’écoute et de lecture) qui permet d’évaluer la compréhension orale et écrite de l’anglais au travail et  »Speaking and Writing », pour tester l’expression orale et écrite.

La première, Listening and Reading, dure à peu près 2h30 : 30 minutes consacrées à des questions administratives, 45 minutes pour l’écoute et 75 minutes pour l’écrit.
L’écoute ou  »Listening » propose 100 questions pour évaluer la compréhension de courts extraits sonores (conversations, discours…).

Pour la lecture de l’écrit ou  »Reading », il y a également 100 questions à choix multiples avec des phrases ou des textes à compléter et des questions de compréhension.
Le score obtenu sera situé entre 10 et 990.

Le ‘‘Speaking and Writing Test » (Test d’oral et d’écrit) dure 1h20 au total : 20 minutes pour la section « Speaking » qui comprend 11 questions avec un score compris entre 0 et 200 points. Cela implique de lire un texte à haute voix, répondre à des questions, proposer des solutions ou encore exprimer son opinion. La production orale est enregistrée digitalement pour être envoyée et corrigée par un service certifié..

Pour la section ‘‘Writing », il s’agit d’écrire une phrase basée sur une image, de rédiger un e-mail ou encore de donner son opinion sous la forme d’une discussion/dissertation (=  »essay »). Le score est également donné de 0 à 200 points. L’épreuve dure environ 1h.

Les débutants et niveaux élémentaires ou pré-intermédiaires peuvent passer le TOEIC Bridge, plus adapté à leurs compétences, qui porte davantage sur l’anglais général. Il se fait sur papier et dure 1h. C’est un questionnaire à choix multiples de 100 questions consacrés à la compréhension orale et la compréhension écrite.Un format électronique du TOEIC existe, mais il est plus rare.

Les résultats du TOEIC sont donnés sous environ 10 jours. Leur validité est de deux ans. Néanmoins, il est toujours intéressant d’en faire mention dans son CV, même si la date d’obtention est antérieure à cette période, car cela montre la démarche de se former et donne une idée du niveau atteint à ce moment-là.

Le BULATS

Ce test, conçu par Cambridge Assessment English (= Evaluation d’Anglais de l’Université de Cambridge), est également une certification à visée professionnelle.
Il se passe exclusivement sur ordinateur et il est composé de 3 parties qui peuvent être indépendantes :  »Listening and Reading » (pour la compréhension de l’anglais oral et écrit) qui dure 1h,  »Writing » (pour l’expression écrite), 45 minutes, et  »Speaking » (pour la production orale), 15 minutes. Il faut donc compter 2h en tout pour les 3 épreuves.
L’épreuve de compréhension, Listening and Reading, propose un ensemble de questions sur de l’écoute, des e-mails, des textes, des images. Il peut aussi bien y avoir des questions à choix multiples que des questions ouvertes. A l’écrit (Writing), il faut rédiger une lettre ou un courriel, puis une lettre plus longue ou un rapport.

Et enfin, à l’oral (Speaking), le candidat doit répondre à des questions personnelles, lire à haute voix, parler d’un sujet, commenter un document ou jouer un rôle. Les réponses sont enregistrées grâce à un micro. Il n’y a pas d’examinateur en face, ce qui peut être moins stressant.

A la différence du TOEIC, ce test est adapatif, c’est-à-dire que grâce à son format électronique, il va pouvoir s’adapter en fonction du niveau du candidat et proposer des questions plus ou moins difficiles selon les réponses obtenues précédemment.
Le score, entre 1 et 100 points, permettra de classer le niveau selon l’échelle européenne, de A1 (débutant) à C2 (confirmé/supérieur avancé). Ainsi, il n’y a pas d’échec à un tel test, puisqu’il s’agit d’évaluer les compétences. De plus, le résultat est donné quasiment immédiatement.

Ces tests sont des valeurs sûres pour faire valoir son niveau d’anglais. Ils sont avantageux pour le salarié dont la formation sera professionnalisée, adaptée aux situations de la vie en entreprise, mais aussi qualifiante, car il pourra se positionner sur le marché du travail international en disposant d’une certification de renommée mondiale. C’est une mention précieuse sur un CV.

Les entreprises, qui ont des besoins de personnels performants en langues, ont ainsi un outil de mesure qui a fait ses preuves. D’ailleurs, pour accéder à certains emplois ou valider des diplômes universitaires, il faut justifier d’un score au TOEIC ou au BULATS défini selon l’exigence du poste ou du degré d’études.

Nous serions ravis de lire vos commentaires sur ces certifications. Avez-vous déjà passé ce type de test ? Quels bénéfices en avez-vous tiré ?

Si vous souhaitez vous former en anglais et préparer le TOEIC ou le BULATS, n’hésitez pas à contacter notre centre de formation Espace Lingua basé à Rennes par e-mail hello@espacelingua.com . Nous conviendrons d’un rendez-vous pour parler de vos besoins.

Partager sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin